Le Sakurajima, ça commence à bien faire

Publié le par orobas

20110911-IMG 2060En ce moment, le Sakurajima est vraiment casse pied, il ne nous lâche pas, cela fait une semaine que la cendre recouvre Kagoshima. Tous les jours, de manière presque ininterrompue, les cendres flottent dans l'air et nous remplissent joyeusement les yeux et les poumons...

Il est devenu inutile de passer l'aspirateur, le simple fait d'ouvrir la porte pour rentrer ou une fenêtre pour aérer inonde la maison d'une couche de poussière grise ... poussière qui se faufile dans les tatamis ... Ceux qui me connaissent bien doivent savoir à quel point je suis déçu de savoir que mon aspirateur est inutile ...

Autre exemple, hier soir j'ai balayé mes escaliers, ce matin une fine couche de cendre d'un millimètre les recouvrait déjà. En ce qui concerne le vélo, c'est très gênant aussi, l'arrivé continue de cendre et le passage des voitures concourent à la formation d'une bande de cendre de quelques millimètres sur le bord de la route ... soit pile poil là ou roulent les cyclistes ... les routes sont donc glissantes, gaffe au freinage ...

 

En cherchant des informations sur le Sakurajima, je suis tombé sur un article du Japan Time à lire ici. En résumé, il explique que l'an passé, chaque mètre carré de Kagoshima a été recouvert par environ 750 grammes de cendre et que cette année nous avons déjà eu droit à plus de 600 grammes. Alors l'article étant écrit en anglais mais par un Japonais, je ne suis pas sûr que l'auteur voulait dire 600 grammes entre aout et septembre ou alors 600 grammes depuis le début de l'année. De toutes façons, cela ne change pas grand-chose, les chutes de cendre s'étant particulièrement concentrées sur ces deux derniers mois, le début de l'année le Sakurajima ayant été plus clément avec nous, ou plus exactement, les vents ayant bien voulu repousser la cendre de l'autre côté...

Quand le vent nous épargne les cendres, on pourrait presque employer le terme de "kamikaze" (神風 lire kamikazé, le vent divin) car originellement, ce terme vient des vents qui ont protégés le Japon de l'envahisseur Mongole au XIII siècle, plus à lire ici. Mais ce terme n'est pas approprié ici, car quand le vent souffle vers l'est (protégeant Kagoshima donc), ce sont les gens de Kanoya et Tarumizu qui prennent tout...

 

La photo représente le Sakurajima vue du nord de Kagoshima. La photo étant sympa, vous pouvez la voir en grand (très très grand) format en cliquant dessus.

 

Commenter cet article

Béné 04/10/2011 20:57


Impressionnant !
C'est sûr que ça doit amuser la première fois mais à la longue...


orobas 05/10/2011 08:58



Seulement la troisième vidéo relate un évenement quotidient. Les deux autres sont des évenements rares.



Trach 20/09/2011 08:44


Et le typhon Roke ? Il évite Kagoshima ?