L'alcool au Japon, commençons par la bière.

Publié le par orobas

42075063Bon, comme expliqué dans le précédent article, je n'ai pas vraiment la motivation pour écrire en ce moment.

Parlons donc un peu d'alcool :)

  En général, en France quand on veut parler d'alcool japonais on dit saké (酒) et on pense plutôt à ce que l'on trouve dans les restaurants japonais et que l'on vous sert dans un verre avec une fille nue au fond (ou un gars selon vos goûts).

  Deux choses, en général ces alcools sont traditionnellement chinois et en japonais saké veut dire alcool. C'est donc un peu trop générique et cela regroupe donc tous les alcools que l'on peut trouver au Japon : Nihon-shu (日本酒), sho-chu (焼酎), ume-chu (梅酒) ...

  Je parlerais de ces alcools typiquement japonais une autre fois. On va commencer par la bière.

 

En général, les amateurs de bières sont déçus au Japon pour la simple et bonne raison que la bière japonaise n'est pas bonne. Pour être clair à quelques exceptions près, c'est de l'eau aromatisée au malt.

  En fait il faut savoir que relativement peu de produit porte vraiment le nom de bière au Japon. Pour les boissons maltées il existe principalement deux catégories : la bière et le "happoshu" (発泡酒), la première contenant plus des deux tiers de malt la seconde moins des deux tiers. La seconde catégorie bien que contenant du malt n'a pas le droit de porter le nom de bière. C'est un peu comme les jus de fruits en France : 100% pur jus, concentré ou nectar ( au passage, le nectar qui est censé être la boisson des dieux est celui qui apporte le moins de fruit et de vitamines, mais en même temps le plus de sucre, sont fort les lobbyistes de l'agroalimentaire quand même ...).

 

  Cependant, dans le langage courant, le terme de bière (ビル) désigne aussi bien le happoshu que la vraie bière. La vraie bière japonaise à un gout acceptable, cela ne vaut pas une bonne bière belge ou anglaise, mais bon, cela peut se boire. Le happoshu par contre est imbuvable ...

 

  Bien qu'en général les Japonais sont d'accord pour dire que le happoshu est loin derrière la bière, les rayons des supermarchés contiennent 90 % de ce truc imbuvable pour 10 % de bière. La raison est simple, les taxes ne sont pas les mêmes si vous vendez l'un ou l'autre. Ce qui fait que le pack de six cannettes de bière se trouve aux alentours de 10 euros (1200円 ) alors que les six cannettes d'happoshu se trouvent à moins de cinq euros.

 

La photo n'est pas une crotte géante, mais la flamme d'or , magnifique sculpture du Français Philipe Starck qui orne le toit de la maison mère d'Asahi, une des grande bière du Japon ( en quantité vendue du moins).

Commenter cet article

Juju 28/02/2011 00:52


Cool, merci pour les infos !