Fujisan, troisième partie.

Publié le par orobas

Vers 3h30, un gardien vient nous sortir de notre refuge. Cela tombe bien, l'aube commence à pointer son nez. À ce moment, première vision magnifique. Il ne faut pas oublier que depuis que nous avons posé le pied sur le Fujisan il fait nuit. Nous nous trouvons à environ 1000m au-dessus d'une mer de nuage. Malheureusement, cela rendra peu sur les photos. On voit des nuages à perte de vue et tout au bout une longue ligne rouge qui tire en son centre sur un orange sombre. Par endroit on peut apercevoir les sommets des montagnes voisines qui pointent timidement au-dessus des nuages. Plutôt que de rester avec la masse de gens désormais présente, on se décale légèrement de la station au somment. Une demi-heure après, quand le soleil commence à s'élever au-dessus de la mer de nuages, trois évènements majeurs arrivent. Le premier est le son magnifique d'une bouteille de vin que l'on débouche. Un Canadien assis proche de nous fait la remarque que seul un français pouvait apporter une bouteille de vin au sommet du Fuji. Le second est ce même canadien qui demande en mariage sa blonde. Bon même si j'ai une opinion pourris sur le mariage, je dis respect. L'endroit est vraiment magique pour ça. Et forcement le troisième évènement est la vision parfaite du soleil à peine visible à travers un nuage un peu plus haut que les autres et qui éclaire la mer de nuage en dessinant parfaitement grâce aux ombres les moindres reliefs des nuages.

Après une longue série de photos histoire d'être bien sur d'en avoir une ou deux de bonnes, nous reprenons la route pour faire le tour du cratère. En vrac sur le tour on trouve : un bureau de poste, qui n'était malheureusement pas encore ouvert, des temples et des portes de temples, des refuges, des restaurants, une station météo, des magasins de souvenirs et bien sûr des distributeurs de canettes (au passage 500¥ la bouteille de flotte d'un-demi litre). Sur le versant ouest du cratère se trouve le point le plus haut du Fujisan. En contournant la station météo qui entoure ce point, on trouve une petite plateforme d'observations (pas évident de la trouver ou de s'y rendre) qui donne l'impression de survoler les nuages. Cette impression est encore plus forte qu'ailleurs, car vous êtes presque au-dessus du vide.

En regardant le chemin par lequel nous sommes arrivés, on voit une grande ligne d'une centaine de personnes qui se suivent doucement pour atteindre le sommet. C'est assez drôle, car c'est là qu'on se rend compte que le Fujisan est véritablement une autoroute. Voilà l'heure de la redescente. Il est environ 7h20 du matin, nous sommes bien fatigue et il faut compter un peu plus de 3 heures de descente selon les guides, en notant que la descente se fait par un autre chemin. Avant 9h nous sommes déjà prêts à reprendre le bus direction Tokyo. Pas de chance, le premier bus part à 11h. Pour patienter, passage au magasin de souvenir, nettoyage rapide des chaussettes, chaussures et autres parties du corps ultra poussiéreuses et enfin un banc à l'ombre nous donneras quelques minutes de sommeil.

Publié dans Voyage au Japon

Commenter cet article

quentin 29/08/2008 11:33

c'est vraiment magnifique le levé de soleil au dessus de la mer de nuage, vraiment époustouflant

Igguk 08/08/2008 21:26

mazette, sympa la balade... la p'tite vue est plutot chouette !

orobas 14/08/2008 03:34


Oui plutot sympa la balade.
La vue vaut vraiment les heures de marche.


Donax 08/08/2008 03:51

Ca a l'air vraiment genial! Faudra vraiment que je le fasse si je reviens au Japon :D
En tout cas ce qui est bien avec une altitude pareille c'est que vous risquez pas d'etre sous la pluie au sommet (par contre en montant et en descendant c'est une autre histoire xD)

orobas 14/08/2008 03:35


Je savais pas que tu etais deja rentre en France toi.
Sinon oui il faut vraiment que tu fasse ca.
Pour la pluie, la meteo est plutot fiable.