Sanja Matsuri, suite

Publié le par orobas

Comme toute fête populaire, on trouve à foison de nourriture diverse, de boissons fraiche et autres cochonneries d'une qualité diététique plus que douteuse. Dans le lot, on peut acheter pour environ un euro, de la glace pillée recouverte d'un sirop on ne peut plus chimique au gout, il faut être honnête, particulièrement mauvais. En contrepartie, cette glace vous laisse une jolie couleur bleue, rouge ou verte sur la langue ... Si on veut chercher un point positif, on peut se dire qu'il faut souffrir pour être beau, même si là en l'occurrence il s'agit plutôt de la beauté intérieure ... (Oui je sais, il est pourri mon humour ...)

  Toujours durant la fête de Sanja Matsuri, nous avons croisé assis sur une sorte de scène surélevé, cinq anciens qui étaient la pour je ne sais quelle raison. Devant eux se trouvaient cinq chopines de bière bien fraiche pour supporter la chaleur de Tokyo. Après moulte hésitations, nous avons pris nos bières à une main (il est important de bien se désaltérer) et sommes allés faire un "Campai" avec les anciens. Contrairement a ce que j'avais pu imaginer, non seulement ils ont trinqué avec nous, mais en plus ils en étaient ravis ;)

J'aime les Japonais, toujours prêt à faire la fête avec les inconnus ... même si dans ce cas précis, on ne peut pas vraiment parlé d'avoir fait la fête.

Publié dans Japon traditionel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kiji 04/06/2008 10:22

tres sympathique reportage!

orobas 07/06/2008 09:42


Merci


youmie 02/06/2008 19:52

Tiens, un deuxieme gars barbu et cheveux longs à Tokyo!! On ne vous prends pas pour des jumeaux par hasard? ;-)

orobas 07/06/2008 09:43


En fait il est mi Japonais mi Francais, mais il fait une taille de plus que moi, donc ca va.