Le bureau de l'immigration.

Publié le par orobas

undefinedundefined

Comme je l'ai déjà dit il y a quelques temps, je dois aller faire un petit tour dans l'état de New-York à Buffalo plus exactement en avril pour une conférence dans mon domaine de recherche.

Seulement voilà, si je sors du Japon mon visa devient automatiquement caduc. N'ayant pas l'intention de rejouer le film "le terminal" à mon retour des Eu, j'ai dû me rendre aux services de l'immigration pour obtenir un "re-entry permit". Quand on est Français, on se méfie toujours de ce genre d'endroit, je pense que l'épreuve de l'administration dans le dessin animé les 12 travaux d'Asterix résume assez bien mes craintes. Déjà première galère, trouver le bâtiment. Il se situe dans un quartier de Tokyo où je n'ai jamais mis les pieds (et où je ne les remettrais très probablement plus jamais). La raison en est simple, à part ce bâtiment administratif il n'y a que des entrepôts.

À mon arrivée, très bonne surprise, un panneau à l'entrée explique très simplement la marche à suivre pour les démarches les plus courantes comme le renouvellement du visa, le certificate of eligibility (qui est une sorte de sésame pour obtenir un visa) ... Du coup je vais prendre mon formulaire, je le remplis une première fois ... pas comme il faut bien entendu, du coup je le refais, je monte au second et la miracle, les tapis sont entièrement fléchés pour vous indiquer votre direction. J'arrive au bureau, muni de ma PSP persuadé que j'en ai pour deux heures d'attente au minimum, on en est au 150 et mon ticket doit être le 190 ou un truc du genre. En fait au bout de 10 minutes tout au plus c'est mon tour (et non je n'ai pas piqué le ticket d'un gars qui s'était endormi durant la longue attente). Bon forcement il me manque un truc, c'était trop beau. C'est un timbre à 6.000¥ (35euros) qui se justifie par un petit autocollant sur mon passeport. Et là encore, c'est super bien fait, il y a un combini juste dans l'entrée qui dispose d'une caisse réservée à la vente des dit timbres. Et en retournant à mon guichet même pas besoin d'attendre, tout est déjà prêt, me reste qu'à récupérer bon passeport et je peux repartir ...

Temps de trajet pour venir, trouver le bâtiment et retrouver le chemin du boulot : environ 1h30. Temps dans le bâtiment : 20 minutes ... Conclusion, s'ils ne planquaient pas leurs administrations, ça serait presque un plaisir d'y aller ...

Publié dans Aide de vie au Japon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article