Les Sumos, déroulement du tournoi

Publié le par orobas

undefinedundefinedundefinedundefinedPour bien comprendre le déroulement d'un tournoi il faut commencer par expliquer comment évolue un Sumo au sein de la hiérarchie. Il existe six catégories, de la plus basse à la plus haute : Jonokuchi, Jonidan, Sandanme, Makushita, Juryo et Makuuchi cette dernière étant elle-même subdivisée en cinq sous catégories. Maegashira qui désigne le gros de la troupe puis Komusubi, Sekiwake, Ozeki et Yokozuna (ce dernier titre une fois atteint est impossible à perdre). A la suite d'un tournoi, si un Sumo a plus de victoire que de défaite alors il peut évoluer dans le classement de sa catégorie. S'il a fait un championnat remarquable il peut même passer dans la catégorie supérieure. Exception faite pour les catégories Komusubi, Sekiwake et Ozeki ou le nombre de places y est fixe, il faut alors attendre qu'un des tenant de ce titre fasse un mauvais résultat et descende. Les Yokozuna une fois promu le reste a vie, cependant si leurs résultats deviennent indigne de leur catégorie il leur sera demandé de se retirer de la compétition.
Revenons donc aux tournois. Ils se déroulent sur quinze jours. Chaque Sumos ne fait qu'un seul combat par jour. Ce qui devrait faire quinze combats pour chacun des Sumos. Du fait qu'il y ai beaucoup de Sumos dans les différentes catégories, surtout dans les plus basses, faire combattre tout le monde tous les jours prendrai trop de temps. Pour vous donner une idée, les quatres plus basses divisions regroupent entre cent et quatre cent lutteurs. Donc seuls les Sumos des deux premières divisions effectuent quinze combats, les autres n'en font que sept.

Une journée se déroule toujours de la même manière sauf pour la dernière qui connait une différence à la fin. Les combats commencent en tout début de journée par les basses divisions. Il est à noter que les Sumos des basses catégories sont en général assez "maigre" souvent ils ne dépassent pas les 80Kg... Faudrait que je m'inscrive pour voir :p. Aux alentours de 14~15h, les deux hautes divisions commencent. Avant le début des combats a lieu la cérémonie Makuuchi Dohyo-iri qui présente les lutteurs au public, c'est en fait totalement inutile vu que tout le monde les connait déjà. Pour la catégorie Makuuchi se déroule une cérémonie supplémentaire : Yokozuna Dohyô-iri qui présente les Yokozuna mais qui possède aussi une forte connotation Shinto. Les cérémonies terminés, reprennent alors les combats pour le plus grand plaisir du public. En fait le matin la salle est presque vide, elle commence à se remplir avec l'arrive sur le Dohyo des Juryo et n'est pleine que pour les Makuuchi. Ça c'est comme en France, quand tu joues en régional à part tes parents il y a pas beaucoup de spectateurs. Pour clôturer la journée de tournoi se déroule la cérémonie : Yumitori-shiki ou danse de l'arc. Pour être tout à fait franc cela ressemble beaucoup à une majorette de 130kg qui fait l'andouille avec son bâton, sauf que la c'est un arc sans corde. Cependant, pour le dernier jour du tournoi, avant les trois derniers combats se déroule le Soroi-bumi qui est effectué par les six Sumos qui ne sont pas encore passés et qui a pour but de purifier une dernière fois le Dohyo. Elle remplace alors la cérémonie de la majorette.

Les matchs du jour ne sont pas du tout décidés par tirage au sort comme cela se passe souvent dans le sport. Pour le premier jour du tournoi, un Sumo va rencontrer l'adversaire ayant le même classement que lui dans l'équipe adverse (Nishi et Higashi, est et ouest), les jours suivants, son classement va évoluer en fonction de son résultat de la veille, son nouvel adversaire sera ainsi détermine. Les spectateurs ne connaissent les combats du jour que le matin en arrivant. Ils sont affichés sur des panneaux lumineux dans la salle.

Publié dans Japon traditionel

Commenter cet article

Trach 02/06/2008 19:36

Moi aussi je vais faire sumo avec toi...

orobas 07/06/2008 09:44


Ca marche, quand je rentre en france, je prends une ou deux tonnes de glaise sacree de la riviere machin chose et on se monte un dohyo en France.


NoX 05/02/2008 23:45

Wouh ça c'est règles officielles !