Le japon jour deux

Publié le par orobas

Bon on va tenter de la faire plus courte que les précédents messages.
Donc le mardi j'ai retrouvé mes deux tuteurs devant la station de métro à 5 min de chez moi, déjà premier exploit, j'ai trouvé la station sans me paumer. La première étape, créer un "pasmo", c'est un passe un peu genre navigo (pour ceux qui sont à Paris) qui permet de payer le métro en créditant des sous dessus, c'est vraiment pas mal, l'avantage sur le navigo, c'est que le passmo est anonyme.

Ensuite direction l'ambassade, passage oblige pour pouvoir toucher ma bourse et pour m'inscrire sur la liste des Français expatriés. J'ai rencontré deux types super sympa qui en plus sont souvent au NII (là où je bosse) et qui m'ont filé plein de conseils, genre où ouvrir mon compte en banque, qui contacter en cas de problème particulier ...

Je dois malheureusement écourter pour rejoindre mes tuteurs qui m'attendent depuis une heure devant l'ambassade. Direction la banque de Tokyo proche de l'ambassade, c'est la plus grande du Japon. C'est un détail important, car ici à la différence de la France, quand tu as une carte de retrait (ou carte bleue mais c'est asse peu utilisée ici, j'y reviendrais un jour) tu ne peux retirer que dans certain ATM (borne de retrait). Il faut que ta banque aie passé des accords avec la banque qui possède l'ATM sur lequel tu veux retirer sinon cela ne marche pas. Autre détail sympa avec les ATM, c'est qu'ils ferment à partir de 19/20H, oui ce sont des machines automatiques qui prennent du repos. Donc nous arrivons à la banque pour ouvrir un compte et là refus de la banque, raison : je ne suis pas assez proche de mon lieu de travail ou de mon lieu de résidence. Du coup madame la guichette téléphone à une autre succursale pas trop loin du NII pour savoir si je peux ouvrir un compte sans "personal seal" (j'explique après). Bon c'est possible du coup on y va.
Entre temps, je commence à comprendre qu'Akihiro Sugimoto, m'a assigné deux gars certes fort sympathique, mais pas forcement des plus débrouillards, je suis sûr qu'en insistant un peu j'aurais pu ouvrir un compte près de l'ambassade. Enfin bref, je suis donc Laurel et Hardy et on commence l'ouverture du compte. La je comprends que cela va être épique, en gros la guichette leur parle pendant 5 min et il me résume ça en 10mots maximum, donc forcement j'en perds au passage. Vu que j'aimerais comprendre, je demande si quelqu'un parle anglais dans la banque et la réponse est non. Donc dans une banque énorme avec au moins une centaine de personnes, pas un ne parle anglais... Bon finalement on s'en sort et chose marrante au Japon, la somme minimum pour ouvrir un compte est ... 1¥ ce qui fait environ 0.006 euro ...
Petite (), un personal seal est une sorte de tampon qui remplace la signature au Japon. Cela ne coûte pas bien cher et tout le monde doit en avoir un, sauf à la limite les gajins, une fois le personal seal fait, il doit être enregistré à la mairie histoire de bien prouver que c'est le nôtre.

Prochaine étape, le téléphone portable ... ils me conseillent de prendre une prepaid card, comme ça pas d'abonnement ni rien. Le truc, c'est que du coup cela coûte cher et le téléphone est vraiment tout pourris ... mais en anglais. Je vais très probablement le changer, avec l'aide d'un français qui parle bien japonais. Vu que la création du portable prend une heure, on se renseigne pour internet aussi. Bon forcement, cela ne peut pas marcher comme il faut du fait que je suis un Gajin tout nouveau, que mon alien card n'est pas encore là et que le vendeur est un peu réticent, du coup la meilleure idée de Hardy est de prendre un abonnement à son nom pour mon appartement et pour payer faudra que j'aille tous les mois payer dans un combini ( un magasin qui ne ferme jamais, vend de tout et est plutôt cheap).
Pour finir la journée, je vais au bureau ou Akihiro me prête le PC de sa secrétaire histoire de pouvoir checker mes mails. Puis retour chez moi où je me perds royalement pendant 15min alors que j'habite à 400m de la station...

Commenter cet article

Kyranthia 27/11/2007 10:34

merci Yo pour la définition du personal seal...un instant j'ai cru que je devrai aller sur wiki pour comprendre, mais heureusement, yohan est là :D